Karaté Kobudo Taichi Club

de Chambéry

Kobudo d'Okinawa

L'île d'okinawa (archipel des Ryukyu) est géographiquement implanté entre le Japon (au nord) et la Chine à (l'ouest) de par cette implantation elle subit l'influence de ces  cultures ...

comptoir commercial de la chine sous la dynatie SUI de chine (560-618) puis des  Ming au XVI e sciècle,refuge des Samourai et  des lettrés fuyant les guerres civiles au Japon ,Okinawa  sera le berceau du Tode  (main de chine) decendant du style Shalolin et  Ancêtre du Karaté et jettera les bases du kobudo. Le roi  sho-shin d'Okinawa(1477-1526) interdisant aux non-nobles de porter des armes. les heimin (gens du peuple) devant trouver un moyen de se défendre contre les pirates wako, et autres envahisseurs, mirent au point des techniques  permetant de tranformer les objets du quotidien en armes.

ainsi naquit le kobudo. KO = ancien  Bu= guerre  Do= voie chemin   (ancienne voie martiale) Sur une ile on navigue , on utilise des  rames ? voilà une arme:EIKU

on se déplace en utilisant un baton (indispensable à la survie en pleine nature ) voilà une arme le ou bien le (selon sa longeur)    

une carapace de tortue git sur la plage? Un peu d'astuce en fait un bouclier("timbe") etc 

lorsque le clan Satsuma du Japon  envahit  Okinawa  en 1609, les Okinawaiens répondaient par un entrainement en secret à la nuit tombée  

ainsi les kata  virent le jour ...

au KKTC les armes étudiées sont:

batôn long  1,80 m   (kon en okinawaien)                                       

baton moyen 1, 20 m environ

Tan Bô (bâton  court ) 60 cm environ souvents  portés par deux

SaÏ (sorte de trident à manche court) souvent portés par 2 ou 3 (dont un à la ceinture pour le lancer )

Tonfa (arme dont la police de New-York s'est inspiré pour en faire une matraque suite à une démo de kobudo devant  le président J.F.K.) à Okinawa étaient en bois et se portent par 2

Kama (faucille ) se portent par deux 

Nunchaku ( souvent à deux branches  de bois séparés par une corde ou une chaine)

le(s) couteau (x) avatar du wakisahi japonais 

le boken :sabre de bois 

l'arme est considérée comme un prolongement du corps (notement du bras) ce qui fait que de nombreuses techniques sont proches de celles employées au Karaté (Age Uke , Soto Uke, Mae Geri etc) 

les techniques du  kobudo visaient à la survie du pratiquant. il s'agit d'un art traditionnel. il n'existe par conséquent pas de compétition. le pratiquant vise au dévellopement de son corps et de son esprit...